La Clinique St-Pierre d’Ottignies diffuse des huiles essentielles dans ses services hospitaliers. Tout bénéfice pour le patient, la famille et le personnel.

Dans les services hospitaliers, nous sommes régulièrement confrontés à des pathologies engendrant des odeurs nauséabondes qui posent des problèmes tant aux patients eux-mêmes qu’à leur entourage et aux soignants.  Des situations de non-dits, malaises peuvent alors s'installer.

Nous avons réalisé en 2014 une enquête afin de déterminer les besoins et les attentes des patients/familles.  Cette enquête s’est révélée assez parlante. 76% des patients interrogés étaient intéressés par la mise en place de dispositifs pouvant garantir une odeur agréable et fraîche dans l’hôpital. 

Il faut dire que la diffusion d’huiles essentielles dans les 4 services hospitaliers avait un intérêt particulier vu la présence importante de pathologies variées infectieuses, plaies nauséabondes, incontinences, odeurs médicamenteuses, odeurs de mauvaise hygiène corporelle, vomissement,...

Quatre à six diffuseurs d’huiles essentielles automatiques sont alors installés dans les couloirs de chaque service.  Ces appareils ont l’habilité de diffuser plusieurs fois sur la journée pendant des heures préprogrammées des fragrances permettant de revitaliser les matinées et de détendre les après-midi.  Ces huiles offrent également l’avantage supplémentaire de lutter contre la propagation de bactéries et de virus. En plus de toucher à l’atmosphère de l’hôpital, on  neutralise les mauvaises odeurs. Les patients et familles sont plus apaisés et le personnel soignant plus décontracté et davantage à l’écoute du patient.

« Selon Masraff J. , les senteurs agréables et personnalisées contribuent à créer un cadre de soins hospitaliers confortable, tant pour les patients et leurs familles que pour le personnel soignant.  En partant du principe que les mauvaises odeurs peuvent être chassées voire éliminées, les sens et le plaisir du patient peuvent être mieux éveillés et les échanges relationnels avec les familles, les visites et le personnel médico-soignant sont facilités.  Lorsque les patients vivent des moments difficiles en hospitalisation, l’aromathérapie est un partenaire thérapeutique valable. »

Cette diffusion automatique à sec, préprogrammée, murale, avec des huiles essentielles 100% naturelles et inoffensives est un projet  novateur dans une institution hospitalière belge.

Après ces quelques mois d’utilisation il s’avère que l’emploi d’huiles essentielles dans les services semble faire l’unanimité.  Celles-ci permettent l’amélioration des conditions et du confort de travail.   Les familles sont aussi très positives face aux bonnes odeurs émises dans le couloir.

Après une nouvelle enquête de satisfaction basée sur un service (à refaire dans le futur), 100% des répondants préconisent d’étendre ce projet à l’ensemble des services ce qui démontre l’utilité du projet.

                                                                                                                           

Contact dossier :

Mme Stéphanie DEHOPRE – Adjointe à la Direction du Département Infirmier -  010 437 358

Partager cette page :