Ottignies, le 6 septembre 2017

La Clinique Saint-Pierre d’Ottignies choisit Primuz pour son futur dossier patient informatisé.

La Clinique Saint-Pierre entame une collaboration avec l'UZ Brussel pour développer son nouveau dossier patient informatisé et soutenir ses objectifs stratégiques en matière de qualité des soins et de sécurité.

Le programme SPF e-health et la loi imposent dorénavant aux établissements hospitaliers d'établir un dossier informatisé et intégré pour chaque patient (DPI). Celui-ci doit reprendre l’ensemble des données de santé du patient (prise en charge, résultats de laboratoire, traitements médicamenteux...), afin de permettre aux différents soignants d’avoir un accès structuré et sécurisé à son ensemble pour augmenter la garantie d’une prise en charge adaptée et efficace.

Souhaitant transformer cette contrainte en véritable opportunité, la Clinique Saint-Pierre d'Ottignies a décidé d’aller au-delà des critères de qualité fixés par le gouvernement en créant le GIPS (Gestion intégrée du parcours de soins). Afin d’optimiser la prise en charge du patient et le travail des soignants, le GIPS rassemblera dans une seule application et de manière exhaustive toutes les données relatives au parcours de soins du patient, ainsi que, au fur et à mesure de ses passages ou des renseignements de santé reçus, tout son historique : données administratives, médicales, paramédicales....  Depuis toujours, la clinique Saint-Pierre a pour objectif l’amélioration continue de la qualité des soins. Cet outil incarne cependant un levier majeur et une étape décisive dans la concrétisation de l’ambition constante de prendre soin des patients avec empathie, humanité, rigueur, précision et professionnalisme, pendant toute la durée de leur accompagnement par nos différents services et partenaires.

Pour mettre en place un tel outil, l'hôpital a mené un vaste travail de réflexion et de consultation des futurs utilisateurs. Plus de 120 ateliers impliquant l’ensemble des services de l'hôpital et tous les métiers qui y sont associés ont débouché sur l'établissement d'une liste organisée d’environ 4000 besoins.

C’est sur base de cette liste que la Clinique Saint-Pierre d’Ottignies a décidé d’entamer une collaboration médicale avec l’UZ Brussel (hôpital universitaire dépendant de la Vrije Universiteit Brussel). Celle-ci permettra l’utilisation de « Primuz », une application totalement intégrée et répondant de manière probante aux besoins de l’hôpital pour la mise en place du dossier patient informatisé. Cette dernière a en effet été développée par un hôpital et pour un hôpital. Il s’agit donc d’un produit hautement qualitatif où la compréhension des besoins du métier et des utilisateurs finaux est poussée à l’extrême et traduite dans un outil simple d’utilisation, convivial, efficace et performant.

La Clinique Saint-Pierre est le premier hôpital wallon à collaborer avec un hôpital néerlandophone sur le dossier patient informatisé. Cette première collaboration permet ainsi à l’UZ Brussel de réaliser la traduction de son outil et de proposer la même opportunité de coopération aux autres institutions du secteur hospitalier francophone belge. Le partenariat, efficace et convivial, permet en outre un échange d'idées et une véritable contribution au futur de l'application.

Au sein de la Clinique, le travail d'équipes motivées et performantes a permis de respecter le délai légal originel fixé au 1er juillet 2017 quant au choix d'un prestataire pour la gestion des dossiers patients informatisés et intégrés. Grâce à l’énergie déployée par tout un chacun, la Clinique a respecté cette date butoir, finalement officiellement repoussée au 31 décembre en dernière minute par le SPF Santé Publique pour permettre aux hôpitaux de satisfaire à leurs obligations. La Clinique Saint-Pierre se dit d'ailleurs prête à mettre à la disposition des hôpitaux qui n'ont pas pu mener les actions nécessaires, des données et une méthode de travail qui pourraient les aider à collecter leurs besoins. Dès septembre, pourra débuter une « gap analysis », soit l’analyse de ce qu'il faut mettre en place pour pouvoir utiliser « Primuz » et des fonctions particulières au sein de la Clinique. L’objectif est d’améliorer encore les manières de fonctionner, en les calquant sur le parcours de soins et les différents besoins récoltés.

L’implémentation de Primuz est prévue pour 2019.

 

Contact : Ingrid Février - Directrice Stratégie et Développement - ingrid.fevrier@cspo.be

Partager cette page :