La Courtille est une initiative d'habitation protégée située au coeur de Court-Saint-Etienne. Elle peut accueillir dix personnes adultes souffrant de difficultés psychologiques et psychiatriques ayant un retentissement problématique sur leur insertion sociale. L'objectif du séjour sera de proposer au résident un milieu de vie substitutif et transitoire à un moment particulier de son histoire.

La durée du séjour est en fonction des besoins de chacun, évalués avec l'équipe soignante garante du projet thérapeutique. Par ailleurs, la Région Wallonne nous permet, selon les indications, de développer pour deux personnes, des suivis "habitation protégée" à domicile pour une durée de six mois.

Modalités et conditions d'admission

Le futur résident pose lui-même sa candidature. Une visite informelle de la maison, durant laquelle le candidat est accueilli par un résident, sera d'abord proposée. Deux entretiens auront ensuite lieu avec les "intervenants maison", avant un entretien final avec le psychiatre.  

Une attention particulière sera portée à la collaboration avec l'équipe qui adresse le résident, avant et pendant le séjour. Les résidents devront avoir de manière régulière des activités externes (bénévolat, centre de jour, travail, formation...).

Pour y être admis, il faudra impérativement être en ordre de mutuelle et disposer d'un revenu minimum régulier. Une intervention financière (loyer-garantie locative) et un suivi médical psychiatrique à l'extérieur sont également obligatoires. 

Activités proposées

La maison propose une formule d'habitat thérapeutique semi-communautaire alliant vie privée et projet thérapeutique. Le résident dispose d'un espace privé, sa chambre, et d'un territoire commun à partager (cuisine, salle de séjour, salon, cour,...). Le projet thérapeutique est garanti par une équipe de trois intervenants psycho-sociaux et un psychiatre, soucieux de l'évolution personnelle de chacun des résidents. 

Ce projet consiste en :

  • Des entretiens individuels de soutien tendant à restituer la personne comme sujet.
  • L'accompagnement dans le tissage de nouveaux liens sociaux.
  • La gestion par le résident des aspects pratiques de sa vie quotidienne (courses, repas, lessives, hygiène, ...).
  • L'accompagnement dans la réalisation d'un projet d'activités à l'extérieur de la maison.
  • Une réunion communautaire hebdomadaire, lieu de gestion des conflits et de prise de décisions concernant la vie en groupe.
  • Un repas hebdomadaire communautaire obligatoire partagé avec l'équipe soignante.
  • Des entretiens bilans semestriels en présence du psychiatre.
  • Un partenariat culturel "Article 27" partagé avec le café social "La Tchafouille".
  • Un voyage annuel.
  • Un règlement d'ordre intérieur renvoyant à la loi et la citoyenneté.

L'absence de l'équipe à de nombreux moments de la semaine (week-ends, jours fériés, nuits) correspond au souci de ne pas combler toutes les lacunes affectives et/ou relationnelles du résident, mais de l'aider à réfléchir aux questions telles que l'absence, la séparation, l'incomplétude, la répétition, etc. Il s'agit également du souci de prendre en compte la liberté pour chacun de gérer sa vie quotidienne, dans le respect de celle des autres. Toutefois, une garde appelable couvre les périodes d'absence de l'équipe.

 

Pour faire la demande :

  Rue Emile Henricot 17

                1490 Court-Saint-Etienne

Combiné   010 611 942


Enveloppe 

  

Partager cette page :