À partir du 1er avril 2024 (disposition imposée par INAMI), la lecture de la carte d’identité devient obligatoire à l’hôpital pour obtenir l’intervention de la mutuelle sur le coût de vos soins (tiers payant).

Cette obligation vaut pour toutes les venues à l’hôpital en urgence ou non : consultations, examens, traitements kinés, dialyse, séjours d’hospitalisation classique et de jour.

Si vous ne présentez pas votre carte d’identité, nous serons dans l’obligation de vous faire payer l’entièreté des prestations (y compris la partie couverte par votre mutuelle). Et vous devrez faire vous-même les démarches pour obtenir le remboursement de la mutuelle.

Pouvoir vous identifier correctement en tant que patient permet :

  • De garantir que vous recevez le bon soin, le bon traitement et de vous attribuer les bonnes données médicales, c’est ce qu’on appelle l’identitovigilance.
  • D’éviter les erreurs administratives et de facturation.
  • De lutter contre une fraude éventuelle.

Quels documents devez-vous présenter ?

De préférence :

  • L’adulte : votre carte d’identité électronique belge ou votre carte d’étranger électronique
  • L’enfant : sa carte Kids-ID ou la carte ISI+

Si vous ne disposez pas de l’un de ces documents, vous devez vous présenter avec une attestation de perte ou de vol de carte d’identité ou des vignettes de la mutuelle.