Médecins du service

Paramédicaux du service

Infos pratiques

Tel 010 437 356
Fax : 010 437 169
E-mail : secretariat.medicaldesurgences@cspo.be

Unité de soins

  • Mme COLLET S., infirmière-chef
  • Localisation : 

3 règles pour vous rendre aux urgences de la CSPO

(côté "urgences vitales + dépose patients invalides")

1. Lorsque vous êtes engagés dans le garage des urgences,veuillez NE PAS FAIRE DEMI-TOUR !!!

2. Déposez votre proche dans le garage des Urgences

3. Allez garer votre véhicule sur le parking public


Chaque année, le service des urgences accueille environ 50000 patients, soit en moyenne 136 patients par jour. Les patients se présentent aux urgences de leur propre initiative, envoyés par leur médecin traitant, ou amenés par ambulance privée  ou dépendant du service 112. Le service des urgences accueille environ 10 000 ambulances par an. Plus de 2000 missions SMUR extrahospitalières sont assurées par nos infirmiers et médecins : départ d’un médecin et d’un infirmier depuis l’hopital jusqu’au lieu de prise en charge, domicile, voie publique etc…pour une prise en charge médicale immédiate et sur place  du patient avant de l’accompagner à l’hopital .

Le service des urgences est un service médical à part entière. Il ne dispose pas d’un plateau technique propre, même s’il a accès à toutes les technologies de pointe si la situation clinique le justifie. La moitié des patients qui sont hospitalisés à la clinique le sont suite à leur passage en salle d’urgence.

Dans le service, le patient est pris en charge par un ordre de priorité indépendant de son ordre d’arrivée. Ce degré de priorité est évalué par un infirmier en utilisant une échelle de tri validée. La priorité est donnée aux patients les plus graves dont l’état est susceptible de se dégrader rapidement. Pour chaque patient, un degré d’urgence est attribué, et l’attente avant la prise en charge dépendra de ce degré d’urgence.

L’enregistrement administratif initial est indispensable à la prise en charge correcte et évite des erreurs d’identification dangereuses lors de la réalisation d’examens complémentaires parfois invasifs.

Après l'installation du patient dans une chambre d'examen, l'infirmière(-ier) procède à une première anamnèse et prend les paramètres vitaux. Elle (il) en fait rapport au médecin qui prend en charge le patient. Le médecin prescrit les examens complémentaires et les premiers traitements après son examen clinique. En fonction des résultats des examens et des avis spécialisés demandés, le médecin oriente le patient vers son médecin traitant, vers une consultation spécialisée ou décide d'une hospitalisation.

Dans certains cas très spécifiques, il peut être décidé d’organiser en urgences le transfert dans une autre structure hospitalière qui possède une technique spécifique (thrombectomie, chirurgie cardiaque, ECMO…) . Ce transfert se fait alors accompagné par un médecin et un infirmier du service des urgences.

Le service des urgences est le trait d'union entre la médecine générale et la médecine spécialisée hospitalière. La difficulté du service consiste à intégrer dans son fonctionnement les contraintes et impératifs de ces deux médecines.

Vingt-cinq médecins sont attachés exclusivement au service des urgences. Ces médecins bénéficient d'une formation particulière leur permettant de prends en charge de manière globale les patients présentant des affections aiguës de quelque ordre quelles soient.

Plus de 45 infirmières(-iers) sont attaché(e)s au service, ainsi que 13 secrétaires, 4 aides-logistiques et 2 brancardiers.

 

Partager cette page :