Soucieuses du respect de la personne et de son autonomie, nous encourageons la prise en charge bio-psycho-sociale du patient. Au-delà du symptôme, nous travaillons, à l'aide d'une approche concrète et individualisée, les difficultés actuelles du patient.

L'analyse globale du patient et des enjeux sous-jacents à l'obésité (émotions, cognitions, comportements, sensations physiologiques) permettront de fixer, dans le respect de la relation thérapeutique, des objectifs de travail. Le patient participe de manière active au travail thérapeutique

Notre prise en charge s'adresse à des adultes et des jeunes adultes (18 ans et +).

Concernant la prise en charge psychologique dans le cadre de la chirurgie de l’obésité, L’évaluation pré-opératoire du patient consiste à évaluer:

  • sa demande
  • sa motivation
  • sa capacité à mettre en œuvre les changements émotionnels, cognitifs (les croyances), comportementaux nécessaires à la réussite de la chirurgie et à l'amélioration de sa qualité de vie
  • son engagement dans le traitement de sa santé : engagement dans la prise en charge pluridisciplinaire tout en travaillant en alliance avec le Médecin traitant et les professionnels de la santé ainsi que les services sociaux, si besoin.
  • les contre-indications psychologiques (les résistances)
  • les avantages et les inconvénients de l’obésité (bénéfices secondaires)
  • les connaissances du patient en matière de chirurgie (se décoller des observations faites et de ce qui est dit de manière vulgarisée en la matière)
  • l’environnement psycho-social : le patient est-il soutenu activement, émotionnellement? Fonction de l’obésité et quelle place joue l’alimentaire dans la dynamique familiale?
  • les facteurs de risque.

"La folie, c'est se comporter de la même manière et s'attendre à un résultat différent" Einstein

Au-delà de cette évaluation, la prise en charge pré-opératoire invite le patient à se projeter dans la période post-opératoire: évoquer les questions liées à l’amaigrissement, à la réorganisation du quotidien, aux contraintes liées à l’intervention, aux relations conjugales et sociales, …

Les entretiens psychologiques consistent donc à engager le patient et à la rendre acteur de sa guérisson, de sa rééducation tout en tenant compte du système dans lequel il vit.

Dans le cas où le patient ne s’engagerait pas dans la prise en charge pluridisciplinaire, il peut être nécessaire d’envisager de postposer l’intervention pour proposer au patient une préparation complémentaire.Ceci afin d’éviter, à moyen et long terme, une aggravation du tableau diagnostic: reprise de poids (voir de l’obésité), troubles affectifs, anxio-dépressifs, suicide, dépendances, ….

Un des risques majeurs des interventions en chirurgie bariatrique est celui de la banalisation.

Parce que nous inscrivons cette intervention dans un cadre professionnel, scientifique et humain, il est important de poser les balises nécessaires à la santé du patient.

Les rencontres chez le psychologue sont en quelque sorte un temps de pause, de réflexion par rapport à ce long parcours en matière de poids, d’obésité et de la santé sur le plan global.

"Notre corps est notre jardin, et notre volonté en est le jardinier" W. Shakespeare

Partager cette page :